Journal-TDS

Rassemblement des joueurs de TDS pour un journal
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fait important

Aller en bas 
AuteurMessage
Kéridwen

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 27
Localisation : Cheel ou au camp rebelle avec Toxic...
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Fait important   Mer 14 Fév - 7:51

Voilà mon texte. Hadès si tu vois des incohérances ou autre hésite pas à le signaler que je change, idem pour les autres. C'est un peu long j'avoue mais bon :$ Je pense être restée assez neutre.

UN TOURNOI ANNUEL

Il y a de cela quelques semaines, le grand tournoi annuel des Bourses Pleines s’est déroulé dans notre paisible Tédéhessie. Plus qu’un simple concours, le tournoi des Bourses Pleines a mobilisé plus de la moitié des Terres-Divines. L’incroyable succès de l’événement a suscité au sein de l’équipe une recherche approfondie sur le fond du tournoi. Nous ne garantissons pas que notre rapport est à cent pour cent vrai, néanmoins, après moult et moult interviews, voici les grandes lignes de ce concours :

Tout d’abord, le tournoi des Bourses Pleines fut organisé par un vieux seigneur nain nommé Dogbar, qui semble de plus en plus fébrile. L’organisateur était plus que faible et allongé dans un lit, Tralfgat se chargeait de tout mettre en œuvre pour que le concours se fasse dans de bonnes conditions, qu’il respecte les vœux du vieillard et les coutumes. Cette compétition eut pour but d’honorer les ancêtres Tédéhessiens qui adoraient cet événement en réunissant huit équipes, une équipe par peuple. Un groupe comportait différent niveau d’expérience. Une fois qu’ils se furent formés le second de Dogbar, se lança dans les explications du déroulement des Bourses Pleines. Il y avait, en tout, trois épreuves.

Le nain annonça le début de la première épreuve. Epreuve pour laquelle les huit équipes s’étaient préparé durement, même en ne sachant en quoi elle consisterait. Cependant, elles virent trois autres groupes de concurrents arriver. En effet, les guildes avaient été acceptées. Au-delà des nains, vampires, elfes et humains, la guilde des fanatiques de Kaarn, la légion d’Akalbêth et les Rôdeurs du Temps s’étaient engagés. Chaque peuple devait commencer dans leur ville respective, quant aux guildes, elle se postèrent prêt d’Urpis, ville des voyageurs. Pour des questions d’organisation, ou plutôt de non-organisation, les Rôdeurs du Temps désertèrent le tournoi, ce qui laissa une chance de plus pour chacun des groupes.

Le premier challenge des dix équipes reposait sur la force et la rapidité. En effet, chaque peuple détenait une clé, en revanche, les deux guildes avaient un handicap, elles ne possédaient aucune clé. Le but de l’épreuve était de rapporter à Tralfgat deux de ces objets métalliques, et pour cela, tous les moyens étaient permis. Néanmoins, des règles existaient, peu nombreuses mais très strictes : Aucun membre d’une équipe ne pouvait prendre le Dalicéros sous peine de disqualification, aucun être en dehors du tournoi ne pouvait intervenir –que ce soit pour soigner ou pour attaquer-.

Le départ fut donné. Les huit peuples étaient tous postés à l’entrée de leur cité, prêts à sortir au plus vite, les guildes, quant à elles, étaient plus motivées que jamais afin de rattraper leur retard. Plus qu’une compétition ordinaire, le tournoi des Bourses Pleines permettaient de prouver la dominance d’un des peuples par sa forte cohésion et sa force.

C’est un peuple du mal qui fut le premier à tomber. Attaqués par le peuple Noir-Elfique, les Damnés combattirent avec courage et force, néanmoins, l’organisation Drow mit fin aux vampires un à un. Certains suceurs de sang en tinrent rigueur aux Elfes noirs par la suite, d’autres trouvèrent qu’ils auraient pu s’allier pour exterminer les Linuens à défaut de tuer un peuple de Fibus. Mauvais choix ou pas, les Drows venaient de s’accaparer la clé Damnée. Le meneur de l’équipe devait maintenant apporter les deux objets métalliques à Tralfgat.

Puis se fût au tour des Paladins de se faire neutraliser petit à petit. C’est ainsi que les Akhals s’emparèrent de leur première clé : la clé Paladine. A ce même moment, à l’autre bout de la Tédéhessie, les montagnards changèrent leur plan. Au départ, ils avaient prévu de se mesurer aux habitants de Valoundra. Or, voyant que les Drows s’étaient chargés des Damnés, les nains s’attaquèrent à une toute autre sorte de vampire : Les Purifiés. Les deux peuples du bien s’affrontèrent pendant deux longs jours. Aucun ne voulait lâcher, néanmoins, les montagnards prirent un avantage certain, ce qui leur assura la victoire. En possession de deux clés, le meneur nain prit la route d’Ertuen, là où Tralfgat attendait les vainqueurs.

Les Namidas étaient, à ce moment là, assaillis par les Akhals et les rebelles. Les deux équipes mirent fin au groupe Elfique en peu de temps, néanmoins le bien Namida n’était pas tombé, le meneur de l’équipe avait, par chance, survécu et avait fui. Les rebelles, qu’on avait peu entendu depuis le début de la compétition, s’en prirent au meneur Akhal qui portait la clé Paladine. En effet, cela permis aux Humains, une fois le don des clés accomplit, de se qualifier tranquillement pour la deuxième épreuve.

Les Abyssaux se retrouvèrent nez à nez avec les Fanatiques, qui eux portaient la clé Namida, après avoir tué le meneur elfe. Les Kaarniens, en très bonne forme, avaient tout pour gagner contre le peuple Abyssal, pourtant, la rapidité leur manqua. Les nains eurent raison d’eux en réussissant à anéantir le chef de l’équipe adversaire qui possédait la clé elfe. Ni une ni deux, les Abyssaux se retrouvèrent qualifié pour la deuxième épreuve. Quant aux Fanatiques de Kaarn, ils étaient disqualifiés mais très peu avaient trouvé la mort.

La deuxième épreuve se préparait pendant que les équipes tentaient de trouver un peu de repos. Le tournoi était plus physique que prévu, entre la course, la force et l’organisation, les groupes devaient avoir beaucoup de sang froid pour ne pas se laisser submerger. Tralfgat annonça enfin le début de l’épreuve : Les quatre équipes restantes devaient tuer les survivants Fanatiques pour découvrir deux coffres, qui seraient par la suite ramené à Tralfgat. Les deux porteurs des coffres étaient les plus puissants et robustes Kaarniens. Deux équipes prirent alors le dessus. Les drows supprimèrent la vie d’un des porteurs et les montagnards massacrèrent le deuxième. Nous apprendrons plus tard que le deuxième porteur livra délibérément le coffre aux Nains, par peur des représailles. Cette information nous a été rapportée par le roi montagnard, nous ne jurons pas de son authenticité.

L’ultime affrontement attendait les deux équipes. La troisième et dernière épreuve consistaient à tuer deux monstres. Ces derniers donnaient alors deux morceaux de papiers qu’il fallait rassembler pour pouvoir déchiffrer l’énigme. Celle-ci avait le pouvoir d’exterminer le peuple adversaire et apportait donc gloire et victoire au peuple gagnant. Le peuple Noir-Elfique réunit les bouts de parchemins et découvrit l’énigme : « A Urpris et sans retenu, la sainte création de la fille de Gorahn donne la force et le courage d’un titan, les ingrédients sont simplistes : Une bonne dose de joie, de rigolade et de franche camaraderie pour passer la nuit à coller des bourres-pifs dignes d’un Troll. Attention tout de même, le sirop de Carise fait tout de suite redescendre les effets de ce miracle venu des montagnes ! »

Les nains furent alors vaincus, cependant, leur dignité restait intacte, ils avaient affronter les épreuves avec brio. Quant aux Drows, fiers de leur victoire, ils festoyèrent pendant trois jours d’affilés. Le peuple Elfe noir avait prouvé leur puissance et leur organisation à toute la Tédéhessie, pourtant, ce titre leur fût bien vite enlevé à cause d’un événement hautement important : La revanche Naine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fait important
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Héliogabale - ?????
» Le cachet de la poste fait-il toujours foi?
» Pourquoi la viande fait elle de l'eau ??
» Freinage qui fait clac clac clac
» Michel du mois : Michel fait mouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journal-TDS :: Au travail ! :: Idées à mettre dans le journal-
Sauter vers: